Action Tontons Flingueurs

Action des travailleurs sans emploi de la CSC

 

devant les sièges du PS, MR et cdH

(28/11/2011)

Les présidents des trois partis francophones ont pour l'occasion été qualifiés de "tontons flingueurs"

BRUXELLES Quelques dizaines de travailleurs sans emploi de la CSC ont mené une action, lundi matin, devant les sièges des partis francophones participant à la formation du gouvernement fédéral afin de demander des emplois de qualité et de dénoncer des mesures frappant les plus faibles, comme les demandeurs d'emploi, les jeunes ou encore les prépensionnés.

Les militants ont joué une saynète, boulevard de l'Empereur, devant le siège du parti socialiste, évoquant le sort d'une personne victime du chômage. Les présidents des trois partis francophones ont pour l'occasion été qualifiés de "tontons flingueurs".

"Nous avons repris la symbolique des tontons flingueurs car il y a de l'injustice dans les éléments mis sur la table dans le cadre du budget", a expliqué Pedro Rodriguez, responsable des travailleurs sans emploi de la CSC, évoquant notamment l'absence d'impôt sur la fortune et de propositions pour la création d'emplois ou encore l'application d'une dégressivité des allocations de chômage. "Ici, on donne le bâton mais pas la perspective d'emploi", a-t-il ajouté.

Les travailleurs sans emploi ont également rappelé que les demandeurs d'emploi forment "le groupe social le plus contrôlé" du pays, alors que les sanctions de l'ONEM ont triplé, de 34.000 à 108.000, entre 2000 et 2010.

Selon eux, "ce n'est pas en transférant les chômeurs vers les CPAS et l'exclusion que l'on va créer les 400.000 emplois de qualité qui manquent en Belgique".

Les militants devaient ensuite se rendre à 10h30 devant le siège du MR et à 11h30 au cdH.

© La Dernière Heure 2011